Guil’s Records / Musicien DIY® : Conseils en Marketing Musical / Formations pour Artistes indés / Promotion Musicale

Comment repérer une fausse playlist sur Spotify ?

Mis à jour le 12/08/2022 | Publié le 23/02/2022 | Streaming

La playlist est souvent vue comme un sésame sur les plateformes de streaming.

Cela permettrait d’augmenter sa visibilité, ses streams et ses abonnés.

Oui et non… si vous êtes placé en dernier sur une playlist de 500 titres, vous avez peu de chances d’être écouté. Sauf si la personne écoute en mode aléatoire…

Par contre, être ajouté en playlist envoi des signaux positifs à Spotify. Plus vous êtes ajouté, plus Spotify se dit que votre musique plait.

Attention à ne pas tomber dans le côté obscur ! Certains artistes sont tenté d’acheter des abonnés et streams pour faire croire qu’ils sont populaires… et ça, c’est dramatique pour l’artiste et sa musique (risque de bannissement, aucun apport réel ni retour sur “investissement”). J’en parle plus longuement dans une vidéo YouTube : “Faut-il acheter son public ?”.

Des artistes sont tentés d’aller vers ce côté obscur consciemment. Et d’autres artistes souhaitent juste un placement en playlist, de façon honnête, sans connaissance sur le sujet. De nombreux escrocs vont profiter de leur “naïveté” et créent de fausses playlists (ou fake playlists) dans le but d’escroquer ces artistes.

 

Pourquoi devez-vous éviter les fausses playlists sur Spotify ?

Les faux abonnés et les streams venant de “bots” vous donnent de faibles redevances, des streams dénués de sens et réduisent vos chances d’obtenir un placement sur les playlists éditées par la plateforme.

Ces fakes sans interaction réelle ou sans aucune sauvegarde de vos morceaux enverront de mauvais signaux à la plateforme et vos chances d’obtenir une exposition et un placement réel sur les Playlists Spotify seront réduites à néant.

Spotify sait quand vous trichez son algorithme. Il peut supprimer votre musique, votre compte ou supprimer les streams et abonnés achetés. Vous aurez dépensé de l’argent pour rien. Si vous voulez dépenser votre argent intelligemment dans votre promotion, il est possible de le faire sérieusement. Un artiste a même dépassé les 500 000 auditeurs mensuels sans playlist.

Vous ne toucherez pas non plus vos redevances sur ces écoutes qui seront repérées comme fakes.

Quel intérêt d’avoir des chiffres venant de bots ?

Les bots n’achètent pas votre musique et ne viendront pas à vos concerts. Si vous voulez développer un projet sérieux, ça prend du temps et il ne faut pas rester bloqué sur les “vanity metrics”.

 

Vous êtes dans un monde d’escrocs

J’y vais fort en disant cela…

Mais… dans le milieu musical, les artistes sont plus à même d’être la proie d’escrocs.

Pourquoi ? Parce qu’ils ne sont souvent pas formés, ni assez informés sur le système de l’industrie musicale. Sur le fonctionnement du marketing et de la promotion. Ils pensent que c’est facile, ce milieu fait rêver, et les escrocs savent en jouer : “Obtenez 10 000 abonnés pour 5 euros !” ça fait rêver ? Certains oui. Imaginez la facilité, en payant quelques euros, ça y est, l’escroc nous l’a promis : On va devenir des stars !!!

Waouh, si c’était aussi facile, imaginez le nombre de stars que nous serions 🙂

J’ai fait un article sur des conseils pour filtrer les maisons de disques, attachés de presse et agences de promo. Car chaque jour, des artistes m’appellent en coaching et me disent “Guilaine, j’ai payé une grosse somme à untel, et je n’y ai rien gagné… je n’ai vu aucun travail de fait … ”. Ha, se protéger derrière des “on n’a pas d’obligations de résultats, juste de moyens”, c’est facile pour ces arnaqueurs.

Et combien de publicités s’affichent dans vos fils d’actualités Facebook ou Instagram d’agence de promotions pour artistes, souvent étrangères, promettant le Graal.

Un conseil : si ça parait trop simple, et trop rapide pour obtenir un succès, fuyez !

 

Détecter les fausses playlists sur Spotify

J’ai une bonne nouvelle pour vous. Il existe de nombreuses façons de détecter de fausses playlists assez facilement. Grâce à ces conseils, vous ne vous ferez plus avoir. Votre carrière, votre portefeuille et votre santé mentale vous remercieront.

distribution digitale

 

Payer pour entrer sur une playlist ?

Jamais vous ne devriez payer pour un placement en playlist.

Cela va même à l’encontre des conditions d’utilisation sur Spotify.

First things first, you cannot pay to get on an official Spotify playlist . If someone or a third party company is offering placement on a playlist in exchange for money, this is a streaming manipulation service that goes against Spotify’s guidelines for music promotion.

Behind the Playlists: Your Questions Answered by Our Playlist Editors – Spotify for Artists

 

J’y vois quand même quelques exceptions :

  • si le “curateur” de la playlist fait beaucoup de promotion de cette playlist et paye de la publicité ;
  • si vous payez un service d’une “agence” de placement : dans le sens où elle va contacter des “curateurs” réels (et pas utiliser des bots) pour vous et essayer de vous obtenir des placements. Un peu comme un éditeur de musique ;

 

Dans ces deux cas, il est possible de payer, non pas pour le placement en playlist, mais pour le service accordé. Dans le premier cas, vous participez à la promotion de la playlist, la publicité peut coûter vite cher pour un passionné de musique qui s’occupe de la visibilité de la playlist. Dans le second, vous participez au travail de développement auprès des “curateurs”.

Pensez à toujours vérifier auprès de ces prestataires ce que je vous conseille dans l’article sur les différents prestataires promotionnels, et dans cet article (pour s’assurer qu’ils ne sont pas des bots ou ne travaillent pas avec des bots).

 

Astuce : Comment vérifier que le curateur de la playlist fait de la publicité en ligne pour cette playlist ?

Diffuser des publicités via les médias sociaux est un moyen légitime pour gagner des abonnés à sa playlist sur Spotify.

Les curateurs peuvent soit diffuser des annonces via des influenceurs et les payer directement, soit diffuser des annonces via des plateformes publicitaires de médias sociaux comme Facebook.

Pour vérifier si un curateur diffuse actuellement des annonces, vous pouvez effectuer une recherche dans la bibliothèque d’annonces Facebook.

Vous n’aurez accès qu’aux publicités en cours. Mais cela peut être intéressant de voir lorsqu’il y en a. Et de revérifier de temps à autre ce qu’il en est.

 

Méfiez-vous des faux abonnés

Quand vous trouvez une playlist qui vous intéresse, cliquez sur le profil du créateur.

Si cette personne a plusieurs playlists avec à peu près le même nombre d’abonnés, c’est un signe de faire attention. Il faut beaucoup d’efforts et de temps développer la visibilité d’une playlist. Encore plus lorsque le curateur en a plusieurs à gérer. Par exemple, un profil a 6 playlists et chacune a plus de 40 000 abonnés, c’est louche.

Si vous détectez un nombre élevé d’abonnés dans toutes ses playlists, avec des chiffres très similaires, il vaut mieux que vous alliez voir ailleurs.

 

Vérifiez le profil du “curateur” et ses playlists

Sur Spotify, vous pouvez regarder ces différents points :

  • la photo de profil du curateur de playlist
  • les abonnés de la playlist (suspect, pas suspect ? Photo de profil ou non ?)
  • le nom et la description de la playlist
  • le nom du curateur de playlist (suite de chiffres ? Nom bizarre ?)
  • ces autres playlists

Vous pouvez aussi enquêter sur les médias sociaux : Site web, Facebook, Instagram, YouTube.

L’y trouvez-vous ? Non ? Alors passez votre chemin.

Faites une recherche Google sur le curateur, si vous ne trouvez aucune info, aucun réseau social ou site, c’est clairement une playlist à éviter.

Attention ! Avoir un site web ou des réseaux n’est pas non plus un signe de confiance. Il faudra, dans le cas où il en a, vérifier également que tout est cohérent.

 

Envoyez votre pire morceau

Certains curateurs ne demanderont jamais à écouter le titre que vous proposez. Contrairement aux playlists sérieuses qui prendront le temps d’une session d’écoute avant de vous valider votre entrée.

Mais… des playlists douteuses, pour se faire passer pour crédibles, passent aussi par un système de soumission du titre avant diffusion. Alors si vous avez un doute, soumettez votre pire morceau musical. Si le curateur vous répond que c’est ok, vous aurez votre preuve qu’il faut passer votre chemin.

 

“Fan also like” ou “Les fans aiment aussi”

Cette section montre ce que les fans de l’artiste écoutent d’autre et ce sont principalement des artistes similaires. Allez sur les profils d’artistes peu connus placés sur cette playlist. Et vérifiez cette section.

Si vous trouvez des artistes de genres complètement différents, c’est louche.

Si un artiste a des milliers d’abonnés, mais pas de section « Les Fans aiment aussi » sur son profil, c’est aussi louche.

Vous pouvez faire ce test également sur votre profil dans le cas où vous avez atteint un nombre important d’abonnés.

 

Regardez les performances de la playlist

Vérifiez sur deux semaines si le nombre d’abonnés change. Surveillez les titres qui sont ajoutés, la fréquence à laquelle les chansons changent, etc.

 

Vérifiez les performances sur le profil d’un artiste présent dans cette playlist

Dans la playlist, cliquez sur le profil d’un artiste sans grande notoriété. Puis regardez les résultats sur ces titres placés dans cette playlist.

Si le titre a plus de 1000 lectures alors que la liste d’abonnés de la playlist n’est que de 1000, ça peut être un signe de fake playlist. La plupart des consommateurs de musique ne diffusent pas les titres plusieurs fois par jour ou par mois et n’écoutent généralement pas une playlist entièrement à chaque fois qu’ils la réécoutent. Vous ne devriez donc pas voir le même nombre de streams que d’auditeurs de cette playlist.

 

Et cela vaut aussi pour votre propre profil artiste.

Par exemple, si vous êtes sur une playlist qui a 2 000 abonnés, mais que vous gagnez 6 000 streams en un mois à partir de cette playlist, ça ne correspond pas aux habitudes d’écoute habituelles des gens.

Vous devriez voir entre 1% et 10% du nombre total d’abonnés d’une playlist se traduire en streams lorsque votre titre est présent sur une playlist.

Cela signifie que lorsque vous êtes sur une playlist de 2000 abonnés, vous pouvez vous attendre à 20 à 200 streams au cours du mois.

 

Vous êtes déjà ajouté dans une playlist Spotify, comment vérifier si c’est une fake playlist ?

Dans vos statistiques de votre profil artiste sur Spotify, regardez vos différentes statistiques sur vos titres et playlists.

 

Vérifiez le nombre de lectures par rapport au nombre d’abonnés à la playlist

10 abonnés vous ont apporté 10 000 streams ? C’est louche.

 

Vérifiez les courbes de streams et d’auditeurs

Vos courbes d’écoutes doivent ne pas faire de vagues énormes. Il est impossible d’avoir dans la même journée des milliers d’écoutes venant d’une playlist (sauf, bien sûr, si vous êtes célèbre et placé sur une playlist éditoriale de Spotify).

Et c’est peu probable qu’un même auditeur écoute 1000 fois votre musique en quelques jours.

Vérifiez pour cela le nombre de streams par jour et le nombre d’auditeurs qui ont donné ces streams.

La seule exception peut être lorsqu’un curateur paye un influenceur pour faire une publicité sur 48 heures, qui offrira un boost sur cette plage horaire.

On regarde généralement une trajectoire de croissance régulière dans le nombre d’abonnés et de streams.

 

Des ratios à vérifier, qui donnent la puce à l’oreille même à Spotify

 

Vérifiez le taux de sauvegardes (ou save) de votre titre

Le taux de sauvegarde se calcule ainsi : nombre de sauvegardes divisé par le nombre d’auditeurs

Sur Spotify, les gens ont tendance à suivre des listes de lecture plutôt que de suivre des artistes. Son utilisation est plus proche de la radio que de l’écoute d’un album.

Lorsque vous êtes placé sur une playlist et que quelqu’un aime votre chanson, il est plus susceptible d’appuyer sur le bouton “Save” que de s’abonner à votre profil.

Une fois qu’il a enregistré votre chanson, vous êtes ajouté à sa bibliothèque et avez des chances d’obtenir de nouveaux streams de la part de cet auditeur.

Un ratio de sauvegarde cohérent serait entre 2% et 10% sur les playlists organiques et réelles.

 

Ratio Streams/Sauvegardes

Les sauvegardes représentent environ 6 à 10% des streams. S’il y a eu des bots en jeu, c’est 3% ou moins. Plus des bots sont utilisés, plus vous avez de streams et moins vous avez de sauvegardes de la chanson.

 

Ratio streams/auditeurs (ou listeners)

Ce ratio devrait se situer entre 40 et 60%. Vous avez donc approximativement deux fois plus de streams que d’auditeurs. Les bots ne jouent souvent une chanson qu’une seule fois. Si les streams et les auditeurs sont pratiquement à l’identique, c’est suspect.

Si peu d’auditeurs sont visibles, cela indique que la chanson est écoutée en boucle.

 

Ratio lecture sur ordinateur/mobile

La plupart des gens consomment de la musique via leur téléphone portable. Si le pourcentage de streams provenant d’ordinateurs est supérieur à 20 %, cela indique que les streams sont fakes.

 

Ratio abonnés/auditeurs

Un ratio solide est de 5% (followers par rapport aux listeners mensuels).

Vous pouvez faire ce calcul : (Followers/Monthly listeners) * 100 pour obtenir le ratio.

Si vous vérifiez des comptes d’artistes provenant de ces playlists douteuses et que le nombre de stream a décollé, mais pas les abonnés, c’est fortement suspect.

Important : Tous ces pourcentages sont des lignes directrices approximatives. Les exceptions peuvent confirmer la règle.

 

Conclusion

L’intuition est une des choses magiques qui existe et fonctionne généralement très bien.

Vous avez un doute sur un curateur, sur une playlist ?

C’est que, sûrement, vous avez raison d’en avoir. Il vaut mieux être vigilant que se faire arnaquer. Construire sa visibilité et une carrière demande du temps, des dépenses humaines et financières. Ne perdez pas tout du jour au lendemain par vanité, ou par manque de prudence. 

distribution digitale streaming promotion

Streaming, Promotion et Stratégie de sortie musical

Financements possibles : OPCO

Vous souhaitez distribuer votre musique sur les plateformes digitales, tout connaitre de Spotify, savoir comment placer votre musique en playlist, accroitre vos streams et followers, utiliser Hypeddit, promouvoir votre musique aux médias et connaitre les stratégies de sortie musicale ?

Cours inclus dans la formation Star

 

formation marketing musical cpf

Formation Star : Devenir Musicien Entrepreneur

Financements possibles : CPF ou OPCO

Vous souhaitez devenir Musicien Entrepreneur, développer votre audience, maitriser la publicité Facebook/Instagram/Youtube, connaitre le fonctionnement de l’industrie musicale, tout connaitre sur la distribution digitale et les stratégies de sortie, savoir comment vous structurer et trouver des concerts ?

36 heures de formations + Documents pratiques pour devenir entrepreneur de votre musique, comprendre l’industrie musicale, structurer votre activité, trouver vos fans et promouvoir votre musique, booker vos concerts et vivre de la musique. 

 

Sources : https://www.igroovemusic.com/

Le Blog de Guil’s Records

Guil’s Records est un label services, dirigé par Guilaine Robin, qui a lancé la communauté « Musicien DIY ». Formations adaptées et accessibles, coachings, ateliers avec les MJCs et SMACS.

Spécialités : Formation, Coaching pour les artistes indépendants. 

guil's records

Ce blog vous apportera de nombreux conseils, astuces et pratiques sur le marketing musical, le droit de la musique, la communication digitale, la promotion musicale, les stratégies de sorties, les clips vidéos et beaucoup d’autres choses.

 

Recevoir les notifications

NE LOUPEZ AUCUNE INFO !

Recevoir une notif à chaque nouvel article ? Alors cliquez 👇

JE DIS OUI 🙂

Les Bibles des Musiciens DIY

0 commentaires

Laissez un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Webinaire Offert : Les 9 Etapes INDISPENSABLES Pour Développer ton Projet Musical

Ne loupe plus aucun article !

Ne loupe plus aucun article !

Reçois directement une notification à la sortie des nouveaux articles avant tout le monde !

C'est OK, au prochain article :)