Guil’s Records / Musicien DIY® : Conseils en Marketing Musical / Formations pour Artistes indés / Promotion Musicale

Submithub, Musosoup, Groover : quelle est la meilleure plateforme pour envoyer votre musique aux médias, labels et playlists ?

Publié le 09/11/2022 | Marketing Musical, Music Business, Outils, Streaming

Le marketing musical demande beaucoup de travail. Surtout quand on est artiste solo.

Chercher et contacter les radios, blogs, labels, playlists, webzine est vite chronophage.

Des plateformes ont vu le jour depuis quelques années pour faciliter la vie des artistes. Elles permettent de contacter directement des centaines de professionnels du milieu musical pour promouvoir sa musique, tenter de décrocher des articles ou placements en playlists, voir des collaborations avec des labels, managers ou bookers.

Cela est tentant, contre une petite somme d’argent, d’utiliser ces services. La promesse est alléchante. C’est tellement long de chercher soi-même sur le net des contacts, de vérifier leur crédibilité, d’éviter les arnaques.

Mais qu’en est-il vraiment ? Devez-vous les utiliser ? Est-ce que ces services sont sérieux ? Est-ce que cela apporte un réel plus aux artistes indépendants ? Les promesses sont-elles tenues ? Et qui sont ces différentes plateformes ?

Faisons un tour sur les plus connues : Submithub, Musosoup et Groover.

PS : je me permettrais de faire un retour sur mes propres expériences en tant qu’utilisatrice du côté des artistes et du côté des pros.

 

Qu’est-ce que ces plateformes de soumission de votre musique ?

Quand on est artiste indépendant, c’est difficile d’avoir un réseau déjà établi, des contacts pour diffuser et promouvoir sa musique, pour parler de son projet musical. Et, tout le monde ne peut pas payer un attaché de presse, surtout quand on débute.

Les plateformes de soumission, comme on les appellera ici, existent pour que votre sortie musicale soit vue par des labels, des radios, des éditeurs, des blogs, des webzines, des curateurs de playlists. Elles proposent de vous faciliter la tâche, contre quelques euros, en vous fournissant un annuaire de professionnels prêts à vous écouter.

Les plus connues sont Submithub, Musosoup et Groover. Elles vous promettent de faciliter le partage de votre musique avec des experts musicaux pour toucher de nouveaux fans et auditeurs du monde entier.

Il suffit de créer un compte, de l’optimiser avec vos informations artistiques pour avoir un profil professionnel, puis de sélectionner les médias et pros à qui vous voulez envoyer votre musique. Musosoup le fait même pour vous suivant les informations fournies sur le genre de votre musique, par exemple, en sélectionnant les pros cohérents avec votre musique.

Tout cela est beau sur le papier. Mais nous verrons que ce n’est pas toujours Disneyland.

 

Pourquoi utiliser des plateformes de soumission ?

 

Comme je l’ai déjà dis plus haut, cela est un gain de temps.

En quelques clics, vous avez accès à une multitude de professionnels qui pourraient être intéressés par votre musique et votre projet artistique.

 

C’est un service très accessible lorsqu’on débute dans la professionnalisation musicale.

Un attaché de presse coûte en moyenne 1 500 euros par mois par spécialité (presse web, TV, radio). Et cela dépend de sa notoriété (on peut vite monter à des 3 000 euros par mois). De plus, les attachés de presse travaillent avec des artistes qui ont déjà un petit CV, car s’ils n’ont rien à “vendre”, il ne se passera rien. Un petit encart papier dans un magazine musical réputé coûte minimum 500 euros. Avec ces plateformes en ligne, pour 1-2 euros, vous pouvez contacter des professionnels, faire connaitre votre nom, votre projet, votre musique.

 

C’est assez simple d’utilisation.

Il faut quand même passer un peu de temps à sélectionner des pros qui pourraient être intéressés par votre projet musical. Ici, on évite la technique du “je chope tous les emails possibles sur Google ou dans ce fichier Excel qu’on m’a vendu pas cher et j’écris à tout le monde, adviendra que pourra”. Soyez cohérent. Et, le fait de payer, même quelques euros, vous limitera dans ce risque de contacter tout le monde et n’importe qui, finalement.

 

Vous aurez une réponse.

Contrairement aux emails, ici les personnes contactées doivent vous répondre.

Groover, par exemple, est assez stricte sur le sujet. La plateforme contrôle la plupart des réponses envoyées aux artistes et demande de faire des réponses constructives. J’en ai fait le cas à l’époque : je copiais-collais des réponses types lorsque l’envoi ne m’intéressait pas et que l’artiste n’avait fait aucun effort dans son message. J’ai reçu une “correction” de la part de Groover me rappelant que cela n’est pas autorisé, et que les artistes attendent des réponses personnalisées. C’est très bien. Ils ont raison. Bon … je vous l’avoue … quand vous êtes payé 1 euro par réponse, et que vous recevez 20 messages par jour donc plus de la moitié vous contactent sans avoir lu votre profil et ce que vous proposez, ou vous écrivent en anglais – alors qu’ils sont français et que c’est bien noté que vous l’êtes aussi – vous n’avez pas envie de faire d’effort dans vos réponses, ni de passer 30 minutes à écrire une réponse constructive (quand il n’y a rien à dire).

Payé 1 euro ?” Oui. Quand vous payez, par exemple sur Groover, 2 euros pour contacter le pro, la plateforme perçoit 1 euro (il faut bien payer la maintenance, le développement, les équipes) et le professionnel perçoit 1 euro, s’il répond. S’il ne répond pas, vous récupérez les 2 euros.

Allez, c’est parti, faisons un tour rapide de ces 3 plateformes.

 

Submithub

https://www.submithub.com/

SubmitHub est une plate-forme incontournable pour contacter les blogs, les webzines, les playlists, les influenceurs Instagram et Tiktok et des maisons de disques. Lancée en 2015, c’est la plus ancienne des trois.

Vous devrez choisir parmi leur liste d’influenceurs (je vais utiliser ce mot pour simplifier l’article pour citer les médias, playlists, radios etc.), ce qui peut prendre beaucoup de temps.

Vous avez le choix d’utiliser des crédits gratuits ou premium (payants). Chaque influenceur peut demander entre 1, 2 ou 3 crédits.

Si vous utilisez des crédits premium, l’influenceur doit vous donner une réponse en moins de 48 heures. Pour qu’un influenceur récupère son “gain”, il doit écouter au moins 20 secondes de votre morceau, et s’il décide de ne pas aller plus loin avec votre musique, il devra vous fournir une raison sous forme de feedback d’au moins 10 mots.

Chaque influenceur a une fiche indiquant les genres appréciés, son score de qualité et d’engagement, le nombre d’auditeurs s’il possède des playlists, le nombre de titres partagés et les liens le concernant (Site web, réseaux sociaux).

 

Musosoup

https://www.musosoup.com/

Musosoup, un service indépendant, qui possède le blog musical “Lost in the Manor”.

Par rapport à SubmitHub, Musosoup est une plate-forme payante (24 £ par campagne). Vous payez pour une campagne de 45 jours. C’est Musosoup qui soumet automatiquement votre argumentaire (texte, photos, vidéos, liens d’écoute) à ses influenceurs internationaux.

Une fois vos documents et audios soumis, Musosoup examine vos pistes avec son équipe pour s’assurer qu’elles sont de bonne qualité pour être envoyées à ses influenceurs. Vous n’aurez pas à payer les frais de campagne tant que votre campagne n’aura pas été approuvée par leurs services.

Bon … on va se le dire … je pense qu’ils valident la plupart des artistes, tant qu’ils payent.

Une fois que la campagne démarre, vous recevez des offres de blogs, de playlisters et de magazines. Vous aurez deux types d’offres généralement : une gratuite – placement en playlist, article de tant de mots par exemple – et une payante – promotion en storie, article plus long et mis en avant, etc.

Si les offres payantes ne vous intéressent pas, vous pouvez vous en désinscrire dès le départ en choisissant l’option lors de la création de votre campagne. Honnêtement, je pense qu’elles se tentent, suivant les propositions. Un article à 9 dollars n’est pas énorme quand on voit le coût d’un encart dans un magazine papier.

formation marketing musical cpf

Formation Star : Devenir Musicien Entrepreneur

Financements possibles : CPF ou OPCO

Vous souhaitez devenir Musicien Entrepreneur, développer votre audience, maitriser la publicité Facebook/Instagram/Youtube, connaitre le fonctionnement de l’industrie musicale, tout connaitre sur la distribution digitale et les stratégies de sortie, savoir comment vous structurer et trouver des concerts ?

36 heures de formations + Documents pratiques pour devenir entrepreneur de votre musique, comprendre l’industrie musicale, structurer votre activité, trouver vos fans et promouvoir votre musique, booker vos concerts et vivre de la musique. 

 

Groover

https://groover.co/fr/

La “petite” plateforme française qui a rapidement fait sa place dans le jeu.

Groover est une bonne plateforme pour obtenir une couverture en France et en Europe, contrairement à Musosoup et Submithub qui proposent peut-être moins d’influenceurs dans ces pays et continent.

Comme pour Submithub, Groover vous propose de cibler les influenceurs les plus pertinents pour votre musique. Groover, en plus des labels, des playlisters et des magazines, propose un plus large éventail de professionnels comme des éditeurs, des bookers, des managers et des mentors.

Pour contacter les professionnels, vous achetez des Grooviz. Cela coûte 2 à 4 Grooviz par contact suivant sa notoriété. Si vous ne recevez pas de réponse, vous récupérerez vos jetons afin de pouvoir les utiliser avec un autre influenceur. Groover récompense les artistes qui ont eu des retours prometteurs en leur ouvrant la porte à des influenceurs ayant plus de notoriété, au fil des campagnes.

Un peu comme sur Submithub, chaque influenceur a une fiche avec des informations sur les genres appréciés, le nombre de retours et les liens le concernant (Site web, réseaux sociaux).

L’équipe de Groover propose des vidéos sur sa chaine YouTube pour vous aider à contacter de façon optimum les professionnels avec des tutos et conseils.

Comme ses consœurs, le message est prometteur dès la page d’accueil du site :

« Fais la promotion de ta musique avec succès ! Sur Groover, les médias et professionnels de ton choix écoutent vraiment ton morceau, te font enfin des retours de façon garantie et se mobilisent pour mettre en lumière leurs coups de cœur ! »

Il faut bien faire du marketing et vendre ses services, me direz-vous. Enfin … de là à être aussi alléchant dans son pitch, ça manque un peu de transparence à mon goût.

J’ai pu utiliser la plateforme en tant qu’influenceuse (mais j’ai vite arrêté : voir plus haut l’histoire des 1 euro) et pour des artistes dont je m’occupais de leur campagne promo auprès de médias. Le succès n’est pas garanti. Les retours le sont, mais pas toujours de manière constructive, et parfois avec des propositions payantes.

Comme pour Musosoup, j’ai fait une vidéo (elle date ici déjà de 3-4 ans) sur mon utilisation de Groover et la présentation de l’interface (qui a évolué depuis).

Peut-on faire confiance aux influenceurs présents sur ces plateformes ?

Oui et non. Sur chacune de ces plateformes, j’ai de bons retours et de moins bons. Elles ont toutes des influenceurs douteux. C’est pour cela que je vous conseille de vérifier quand même qui ils sont. Leur fiche de présentation permet de trouver leurs différents liens. Vérifiez les playlists, vérifiez les articles de blog, vérifiez tout. C’est mieux. Car même si ces plateformes disent trier leurs influenceurs, ce n’est pas toujours totalement le cas. Certains influenceurs écriront des retours sans intérêts. D’autres ont des playlists pipées de bots. D’autres proposeront des services payants dans les feedbacks (ce qui n’est normalement pas autorisé sur Groover, par exemple). Mais plus vous avez d’influenceurs présents, plus le contrôle est difficile.

J’ai envie de vous dire que, quelque soit les services et les personnes, ne faites pas confiance aveugle. Même si certaines plateformes se veulent sérieuses, elles ne pourront jamais trier et éviter toutes les arnaques.

Conclusion

Quelle que soit la plateforme utilisée, assurez-vous de choisir les pros pertinents pour votre musique, afin d’avoir le plus de chance d’être diffusé ou de collaborer.

Pensez bien aussi que ce n’est pas parce que vous avez payé pour que votre musique soit diffusée que ce sera le cas. Vous pouvez ne recevoir qu’un feedback même en cas de refus. Mais recevoir des commentaires “constructifs” est un bon moyen pour développer votre promotion et pour vous améliorer en tant qu’artiste. Enfin … quand les feedbacks sont constructifs, ce qui n’est pas toujours le cas.

N’oubliez jamais qu’avant de vouloir contacter de nombreux professionnels, il faut chouchouter votre … audience ! C’est votre public qui vous portera vers le haut. Pas les plateformes de soumission de musique. Elles peuvent aider à construire un pressbook, à avoir quelques articles, quelques playlists (lorsqu’elles sont sérieuses et apportent réellement des écoutes réelles). Mais même via ces plateformes, les professionnels (labels, bookers, managers) regarderont ce que vous avez déjà mis en place, votre présence sur les réseaux, votre sérieux et régularité dans votre communication, et l’audience déjà acquise. Alors, gardez le max de votre énergie à développer vos fondations.

Pour terminer, le mieux à vous dire est de tester ces plateformes et vous faire votre propre avis. Si vous en avez déjà testé, je suis curieuse d’avoir vos retours en commentaire !

youtube ads musique musiciens

Youtube Ads pour promouvoir vos clips vidéos

Comment promouvoir efficacement tes clips vidéos sur Youtube ? Comment récupérer des abonnés sur Youtube ? Comment rendre ton audience super fan avec Youtube ads ?

Cours inclus dans la formation Star

 

Le Blog de Guil’s Records

Guil’s Records est un label services, dirigé par Guilaine Robin, qui a lancé la communauté « Musicien DIY ». Formations adaptées et accessibles, coachings, ateliers avec les MJCs et SMACS.

Spécialités : Formation, Coaching pour les artistes indépendants. 

guil's records

Ce blog vous apportera de nombreux conseils, astuces et pratiques sur le marketing musical, le droit de la musique, la communication digitale, la promotion musicale, les stratégies de sorties, les clips vidéos et beaucoup d’autres choses.

 

Recevoir les notifications

NE LOUPEZ AUCUNE INFO !

Recevoir une notif à chaque nouvel article ? Alors cliquez 👇

JE DIS OUI 🙂

Les Bibles des Musiciens DIY

0 commentaires

Laissez un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Webinaire Offert : Les 9 Etapes INDISPENSABLES Pour Développer ton Projet Musical

Ne loupe plus aucun article !

Ne loupe plus aucun article !

Reçois directement une notification à la sortie des nouveaux articles avant tout le monde !

C'est OK, au prochain article :)