Guil’s Records / Musicien DIY® : Conseils en Marketing Musical / Formations pour Artistes indés / Promotion Musicale

Salons Professionnels de la Musique

Publié le 28/09/2022 | Music Business, Actu

Le 8 octobre 2022 a lieu le salon des Musiques Indépendantes : la JIMI.

La première fois que j’ai entendu parler de ce salon, c’était par Laurent, gérant de The Queen is Dead Records. Je l’en remercie ! Enfin un salon centré sur les musiciens indépendants, avec des structures et animations répondant à leurs problématiques et besoins.

Cette année, je saute le pas et y serait présente. Si vous êtes dans le coin, passez faire un tour à mon stand 😉 en plus, l’accès au salon est gratuit, alors pas d’excuses.

Cet événement m’a donné envie de vous proposer un article, plus général, sur les salons professionnels dans la musique. Pour vous donner quelques conseils sur la préparation avant de vous y rendre, et comment démarcher les professionnels une fois sur place.

Avant de démarrer sur les conseils généraux, je vous propose un focus sur le salon de la JIMI.

 

Salon de La JIMI

La JIMI, c’est le rendez-vous des indés et de l’autoproduction. Pendant 2 jours, vous avez accès à des tremplins, concerts, tables rondes, conférences, speed-meetings, et rencontres avec de nombreux professionnels de l’univers indé.

 

Pourquoi j’aime l’idée de ce salon pro pour les artistes et structures indépendantes ?

L’entrée, pour les artistes qui souhaitent venir découvrir les exposants et ateliers, est … gratuite !

Quand on regarde le tarif d’entrée de salon comme la Mama, on voit déjà que l’équipe de la JIMI a compris que les artistes indés n’ont pas forcément 150 € à sortir de la poche pour venir faire des rencontres professionnelles. Ok, on va vous dire que se professionnaliser n’a pas de prix … ça dépend pour quoi.

Ce qui me plait aussi dans ce salon et son organisation, c’est le côté plus “intime”, solidaire, plutôt qu’une grosse convention professionnelle qui en jette (peut-être), mais s’intéresse peu aux artistes émergents. A la JIMI, il suffit de regarder les partenaires et exposants pour comprendre l’importance d’accompagner et aider les indés et artistes en autoproduction. L’équipe mise sur la convivialité, et je trouve que le salon a un côté moins impersonnel que les gros salons professionnels.

Pour les artistes émergents, je pense que c’est vraiment un salon où vous devez aller.

Si vous êtes dans les coin d’Ivry-sur-seine le 8 octobre, passez à mon stand (j’y serais avec les divers exposants). Cela me fera plaisir d’échanger en live avec les Musiciens DIY. Je vous prépare, en plus, quelques surprises.

 

Je vais maintenant vous donner quelques conseils pour bien préparer votre venue à un salon professionnel musical.

 

Avant tout, ayez une idée de types de structures que vous voulez démarcher ?

Si cela ne vous dérange pas, je vais maintenant vous tutoyer.

Lorsque tu te rends dans un salon professionnel, tu as plusieurs choix.

Je vais faire l’analogie avec les courses au supermarché :

  • Mode découverte : soit, tu y vas sans savoir ce que tu veux acheter, et sans connaitre tes besoins. Tu vas faire le tour de chaque rayon, sans trop savoir si tu t’arrêtes ou non. Tu vas acheter un peu de tout et repartir avec des choses dont tu n’as pas besoin. Ou repartir avec rien. Mais, tu auras vu un peu ce qu’il y avait et tu t’es fait une idée globale sans attendre plus.
  • Mode liste de course : tu as fait ta liste avant d’entrer dans le supermarché. Tu sais ce qu’il y a dans ton frigo et ce dont tu as besoin. Quel gain de temps ! et cela évite les dépenses inutiles. Tu te laisses quelques minutes pour jeter un œil quand même à ce qui se trouve autour de toi au cas où tu aurais oublié quelque chose sur ta liste.
  • Mode “drive” : tu as une idée très précise de ce que tu veux acheter. Tu fonces directement chercher ta commande.

Revenons au salon professionnel musical. Reprenons les 3 modes et adaptons-les à la musique.

  • Mode découverte : tu viens sans connaitre vraiment tes besoins, ni savoir ce que ton projet nécessite. Tu peux découvrir des interlocuteurs dont tu n’aurais pas pensé mais comme tu ne sais pas pourquoi tu viens … cela ne t’avancera pas plus. Finalement, tu risques d’être plus perdu qu’autre chose, et tu ne seras pas plus avancé. Tu risques aussi de faire “perdre son temps” à tes interlocuteurs et montrer un certain “amateurisme” de ta part. Si tu n’as aucune idée sur ton projet, ni tes besoins, le mode découverte peut être utile pour te faire une idée des activités, voir les interlocuteurs qui existent. Mais, s’il te plait, ne va surtout pas les démarcher avec des “je fais de la super musique, je suis génial, je cherche des managers pour faire tout le travail à ma place car je le mérite, j’ai pas d’argent pour payer mais je suis tellement bon que ça viendra”. Non. Il vaut mieux ne rien dire.
  • Mode liste de course : avant de te rendre au salon professionnel, tu as déjà scruté les exposants présents, les tables rondes et les événements proposés. Tu sais présenter ton projet, tu as une idée de tes besoins pour faire avancer ton projet et des interlocuteurs que tu recherches. Tu peux donc mieux préparer tes échanges pour le jour j. Tu sais que le temps est précieux dans ce genre d’événement et que tu n’auras pas un temps illimité pour trouver des collaborations et parler de ton projet. Cela ne t’empêche pas de jeter un œil aux autres interlocuteurs présents et assister à des conférences qui répondront à tes besoins actuels pour te permettre d’avancer. De t’être préparé avant te permettra d’assister vraiment aux ateliers et conférences qui t’intéressent, car souvent, tu auras plusieurs événements en même temps et ne pourra pas assister à tous. Tu montres ton professionnalisme et ton sérieux.
  • Mode “drive” : tu as fait ta liste avant de venir au salon. Ta présentation est prête, tu fonces seulement sur les intervenants qui t’interpellent sur le catalogue. Tu vas droit au but. Tu es pro et sais où tu veux aller et ce qui ne t’intéresse pas. Toutefois, tu risques de manquer de belles occasions si tu ne regardes pas un peu ce qu’il y a autour de toi. Tu n’as peut-être pas pensé à tout ?

C’est donc à toi de choisir en quel mode tu veux venir à un salon professionnel. Je te conseille d’être en mode liste de course. C’est mieux d’approcher les professionnels en connaissant, au moins un peu, leur structure, leur thématique de travail, de s’intéresser à eux pour avoir un truc en plus pour les approcher et échanger avec. Un peu comme quand tu vas démarcher pour une offre d’emploi, tu ne viens pas les mains dans les poches, si ?

 

Que doit-on préparer en tant qu’artiste lorsqu’on se rend dans ce type de salons ? 

Qu’est ce que les intervenants attendent de vous ?

Généralement, les intervenants sont là pour échanger avec le public, faire découvrir leur travail, trouver de nouvelles opportunités et collaborations, faire de nouvelles découvertes.

Tous les intervenants n’attendent pas la même chose et ne viennent pas pour les mêmes choses.

Je conseillerai de mon côté d’avoir, au minimum :

  • une carte de visite ou un moyen de laisser un contact ;
  • des écouteurs, clé USB ou musique sur le téléphone pour faire écouter une démo (attention, certains endroits n’ont pas de WIFI) ;
  • une plaquette présentant rapidement le projet musical (genre de presskit) avec les contacts et liens des réseaux sociaux / Site web.

 

Comment pitcher son projet ?

Tu arrives devant l’intervenant, avec ta carte de visite, ta musique à faire écouter, ou tes questions prêtes sur ton bloc-notes, et là, que fais-tu ? Comment te présentes-tu ?

Dans ces salons pros, le temps de chacun est précieux. Les intervenants rencontrent des centaines d’artistes. Ils ne peuvent pas passer 20 minutes avec tout le monde. Alors, comment faire pour les intéresser ? Comment commencer la conversation et comment ne pas les monopoliser, mais tout faire pour reprendre contact ensuite ?

Je conseillerai de ne pas prendre trop de temps à l’intervenant.

Ne débarque pas en disant “coucou, je suis un super artiste, je cherche des gens pour tout faire pour moi et que je puisse faire que de la musique car le reste c’est pas mon travail”. Là tu es sûr de te faire griller et que la conclusion de l’échange est déjà réglée.

Toujours s’intéresser à l’autre avant, et bien préparer son pitch de “vente”. Oui, tu dois te vendre et vendre ton projet. 15 minutes sont déjà grandement. Sauf si l’intervenant invite lui-même à continuer la conversation. Après une journée de sollicitation, l’intervenant peut être moins concentré et attentif au projet. Va droit au but.

Tu pourrais par exemple rester 10-15 minutes avec, en pitchant bien ton projet (sur 2 minutes), faire qu’il se rappelle de toi (peut-être sur un détail qui te démarque des autres). Il faut donner envie et que tu saches expliquer en deux trois phrases qui tu es, ce que tu fais, pourquoi tu sors du lot, et ce que tu proposes et recherches. Tu dois “séduire” l’interlocuteur et donner envie d’aller plus loin. Laisse aussi du temps à l’autre pour parler de sa structure et intéresse-toi à lui. Ne parle pas que de toi ! Demande-lui ce qu’il fait exactement (le mieux est de regarder avant et poser des questions précises sur ses activités), avec qui il travaille, ses projets, comment ça se passe, etc. Je me répète mais c’est tellement important.

Tu peux lui proposer de le recontacter après le salon. Lorsque tu le recontactes, tu peux jouer sur le « on s’est vus là », etc. Certains vont même prendre une photo avec l’intervenant, et lui envoyer un email après en envoyant la photo souvenir. Ou la publier sur les réseaux en le taguant pour qu’il se souvienne de toi. Tu peux aussi, par exemple, l’inviter à ton prochain concert et lui proposer de lui envoyer un email avec l’invitation plus tard. Voilà une bonne raison de récupérer son email et le recontacter.

Il y a l’avant salon, le pendant et l’après. N’oublie pas, après, dans la semaine, d’écrire aux intervenants avec qui tu as échangé, de les remercier, de leur envoyer ce dont vous aurez parlé durant le salon (invitation concert, liens d’écoute, etc.).

J’ai parlé, en préambule, du salon musical LA JIMI. Je vais te présenter, en conclusion les autres salons pros qui pourraient t’intéresser.

 

Les autres salons professionnels de l’industrie musicale qui peuvent vous intéresser

J’écris cet article en 2022, mais ces salons ont lieu chaque année. Les dates peuvent changer mais généralement, ils sont sur les mêmes périodes que celles indiquées.

 

JIRAFE des Musiques Actuelles

La JIRAFE est un événement gratuit, organisé par la MAP (réseau des musiques actuelles de Paris) qui se déroule sur 4 jours avec de nombreuses tables rondes, ateliers et rencontres pros.

Dates : Septembre

 

Mama – Music and Convention

La Mama est un rendez-vous réputé et renommé de l’industrie musicale. Le genre de salon qui en jette (si tu te rappelles ce que j’ai écrit en début d’article 🙂)

Salon en présentiel sur Paris. Parfois, certaines tables rondes sont disponibles en livestream sur le site par la suite.

Dates : Octobre

 

Indie 101

Indie 101 est un rendez-vous online pour les indés.

4 jours de conférences avec des pros du monde entier accessible en streaming !

Dates : Mai

 

SXSW Conference & Festivals

Le SXSW est en présentiel (aux USA) mais aussi accessible en livestream. C’est pour cela que je vous en parle ici car vous pourrez participer à de nombreuses conférences en ligne.

Dates : Mars

 

Festival K-pop KDAYS NANTES

KDAYS NANTES est le premier festival dans l’Ouest de la France dédié à la musique pop coréenne (K-pop), très en vogue depuis plusieurs années.

Dates : Avril

 

BIS NANTES

Le BIS Nantes est l’événement des professionnels du spectacle et des acteurs culturels de France.

Stands, concerts, ateliers, et nombreux partenaires prestigieux.

Dates : Janvier

 

Musicora

Musicora est le rendez-vous de la musique et des musiciens. Comme ils l’indiquent sur leur site, c’est un “rendez-vous grand public en France pour les professionnels et amateurs de musique, Musicora est également un réseau d’échanges et de rencontres pour tous les acteurs de la facture instrumentale, de l’enseignement et de l’industrie musicale.”

Dates : Mai

 

MIDEM

Le MIDEM était un des grands salons pros qui avait lieu à Cannes. Pourquoi j’en parle au passé ? Car la France a décidé de ne plus renouveler cet événement. Dur dur la suite de la pandémie pour beaucoup de festivals et salons pros …

 

Il existe de nombreux autres salons professionnels autour de l’industrie musicale, du spectacle vivant et des acteurs culturels en France et dans le Monde.

N’hésitez pas à partager, en commentaire, vos retours sur des salons qui ne sont pas cités ici.

formation marketing musical cpf

Formation Star : Devenir Musicien Entrepreneur

Financements possibles : CPF ou OPCO

Vous souhaitez devenir Musicien Entrepreneur, développer votre audience, maitriser la publicité Facebook/Instagram/Youtube, connaitre le fonctionnement de l’industrie musicale, tout connaitre sur la distribution digitale et les stratégies de sortie, savoir comment vous structurer et trouver des concerts ?

36 heures de formations + Documents pratiques pour devenir entrepreneur de votre musique, comprendre l’industrie musicale, structurer votre activité, trouver vos fans et promouvoir votre musique, booker vos concerts et vivre de la musique. 

 

Le Blog de Guil’s Records

Guil’s Records est un label services, dirigé par Guilaine Robin, qui a lancé la communauté « Musicien DIY ». Formations adaptées et accessibles, coachings, ateliers avec les MJCs et SMACS.

Spécialités : Formation, Coaching pour les artistes indépendants. 

guil's records

Ce blog vous apportera de nombreux conseils, astuces et pratiques sur le marketing musical, le droit de la musique, la communication digitale, la promotion musicale, les stratégies de sorties, les clips vidéos et beaucoup d’autres choses.

 

Recevoir les notifications

NE LOUPEZ AUCUNE INFO !

Recevoir une notif à chaque nouvel article ? Alors cliquez 👇

JE DIS OUI 🙂

Les Bibles des Musiciens DIY

0 commentaires

Laissez un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Webinaire Offert : Les 9 Etapes INDISPENSABLES Pour Développer ton Projet Musical

Ne loupe plus aucun article !

Ne loupe plus aucun article !

Reçois directement une notification à la sortie des nouveaux articles avant tout le monde !

C'est OK, au prochain article :)