Guil's Records / Musicien DIY® : Conseils en Marketing Musical / Formations pour Artistes indés / Promotion Musicale

Music Travel Love : Interview d’un duo musical étonnant

Publié le 13/10/2021 | Music Business, Uncategorized

Aujourd’hui, je pars à la rencontre d’un duo musical époustouflant. Un parcours incroyable, des chiffres hallucinants, et un univers hors du temps. Je les suis depuis plusieurs mois sur leurs différents réseaux sociaux. Un jour, je me lève et me dis « mais Guilaine, pourquoi ne pas les interviewer pour partager leur parcours et inspirer d’autres musiciens indépendants ?« .

Je fais régulièrement les interviews d’acteurs du milieu musical sur le podcast des Musiciens DIY.

J’aurai aimé que cette interview se fasse également sur le podcast mais pour une première fois … les invités sont Canadiens et ne parlent pas la langue de Molière. Et moi je parle très mal la langue de Shakespeare…

La solution était de vous proposer cette interview par écrit 🙂

Music Travel Love, duo Canadien, a accepté avec plaisir de vous partager leur histoire, et leur incroyable voyage musical. Je les remercie infiniment pour ce temps offert, et c’est réellement un honneur pour moi d’avoir eu la chance de les interviewer. 

 

Mais qui sont ces deux musiciens qui composent Music Travel Love ?

Music Travel Love, c’est le duo musical formé par deux frères Canadiens : Bob et Clint Moffatt.

Ils n’arrivent pas sur le devant de la scène en un claquement de doigts, mais se produisent professionnellement depuis l’âge de 4 ans !

C’est vous dire l’expérience et le travail derrière ce duo avec plus de 5000 performances lives, 6 millions de disques vendus, 7 albums enregistrés (ils sont disques d’or et de platine dans 32 pays), et détiennent, tenez-vous bien, le record de ventes d’albums pour des groupes internationaux en Indonésie, aux Philippines, en Malaisie, en Thaïlande et à Singapour !

Après de nombreuses signatures en labels sous d’autres noms et d’autres groupes que Music Travel Love, ils continuent aujourd’hui d’écrire pour leurs propres projets et également pour d’autres artistes.

C’est en 2018 que le duo réalise une série de clips vidéos itinérants, intitulés « Music Travel Love ».

En mettant en vedette des reprises nostalgiques et leurs propres chansons.

Les partages des vidéos sur les réseaux sociaux les amènent à une croissance fulgurante sur Youtube.

music travel love interview

Leur crédo ?

Vous inviter à prendre la route avec eux et explorer de nouvelles aventures en restant dans votre maison confortablement. Ils vous emmènent dans des endroits magnifiques du monde à travers leurs clips vidéos et leurs chansons. 

 

Music Travel Love en chiffres sur les médias sociaux :

  • 1 144 756 auditeurs par mois sur Spotify
  • 395 981 followers sur Spotify
  • Des titres dépassant les millions d’écoutes sur Spotify
  • 4.3 M abonnés sur Facebook
  • Plus de 10 M réactions sur les posts Facebook
  • 3,35 M abonnés sur Youtube
  • Des vidéos dépassant les millions de vues sur Youtube
  • 696 K abonnés sur Instagram
  • Une présence active sur les médias sociaux : stories, posts, vidéos 

 

INTERVIEW (version traduite)

(Retrouvez l’article en version originale en dessous)

Bonjour Bob et Clint, merci pour votre participation à cet échange, c’est un réel honneur pour moi de vous avoir ici et de vous découvrir un peu plus. Je m’excuse par avance pour la traduction français-anglais de mes écrits 🙂

Pas de problème – nous avons beaucoup voyagé dans le monde et tout ce qui compte dans n’importe quelle situation est la gentillesse et la volonté de communiquer.

 

Pouvez-vous nous parler de votre parcours et du projet « Music Travel Love » ?

Nous jouons ensemble depuis l’âge de quatre ans. Nous étions le plus jeune groupe à avoir signé un contrat d’enregistrement avec une grande maison de disques lorsque notre frère aîné Scott avait 12 ans et notre frère triplet Dave et nous-mêmes avions 11 ans.

Après « The Moffatts », nous avons formé un groupe appelé « Hydell » et sorti un disque sur EMI. Ensuite, nous avons déménagé en Thaïlande et avons sorti un album sous le nom de « Same Same ».

De là, nous avons déménagé aux États-Unis et nous nous sommes lentement métamorphosés en « Music Travel Love », en partie parce que nous aimons jouer et faire de la musique, nous aimons voyager et nous aimons la famille. 

 

Comment expliquez-vous cet engouement autour de votre concept musical ?

Pour être honnête, nous ne savions pas si cela fonctionnerait ou non, mais c’était ce que nous voulions faire et nous voulions être maîtres de notre propre destin.

Aujourd’hui, d’après les commentaires reçus, nous pensons que notre timing n’aurait pas pu être meilleur, à cause de toute la colère, la haine et la séparation politiques dans le monde, en offrant une belle petite évasion vers la paix et la tranquillité. 

 

Vous avez signé auparavant dans plusieurs labels de musique. Aujourd’hui, êtes-vous totalement indépendants ? et si oui, est-ce un choix de votre part ?

Oui, nous avons été signés sur quelques labels dans le passé, mais nous voulions la liberté d’être qui nous sommes. Notre succès dépend à 100% des actions que nous entreprenons et pour être honnête, nous avons un meilleur pouls sur l’industrie parce que nous n’avons pas les limites des autres. De plus, l’argent que nous gagnons dépasse de loin l’argent que nous gagnerions avec un label à moins que nous fassions partis des 1% des têtes d’affiches. 

 

Est-ce que cela vous a réellement aidé d’être signé en label ? Pouvez-vous nous parler de votre expérience ?

Dans le monde d’aujourd’hui, signer avec un label n’est plus aussi important que par le passé, à moins que vous ne soyez un grand groupe traditionnel ou que vous obteniez une énorme avance, ce qui n’arrive pas très souvent.

Ceci étant dit, pour des personnes comme Drake, Taylor Swift et Luke Combs, distribuer leurs produits fonctionne plutôt bien. Ils possèdent leur propre label et distribuent leur musique comme des grands.

Selon qui vous êtes, et où vous en êtes dans le développement de votre carrière, un label peut aider ou limiter. La bonne nouvelle est que des TuneCore, YouTube, Spotify et autres offrent une aide aux artistes. 

 

Vous êtes très présents sur les réseaux sociaux, et réguliers dans vos vidéos. Beaucoup d’artistes trouvent compliqué de concilier musique et « marketing »/communication en ligne, comment vous organisez-vous et arrivez à concilier les deux ?

La discipline ! Lorsque vous avez un père comme le nôtre, vous apprenez à faire le job, à accomplir le travail. Nous ne considérons pas la musique comme un business glam, c’est un travail.

Nous allons au travail tous les matins à 9h00 et nous terminons à 17h00. Notre père nous a appris que c’est un business – enfiler sa tenue et se présenter et peu importe ce qu’il arrive, le spectacle doit continuer. Cela dit, nous ne prenons pas ce talent, ce don que nous avons cultivé, amélioré et affiné pour acquis, car il y a toujours quelque chose à apprendre et peu importe à quel point les choses vont bien, tout peut s’effondrer en un clin d’œil !

En ce qui concerne le marketing, nous avons une routine et nous savons que la régularité, la constance sont la clé et que le succès demande du travail. Combien de gagnants de tremplins tombent dans l’oubli – beaucoup trop et pourquoi : parce qu’ils ne sont pas préparés à faire face aux difficultés et cherchent des opportunités pour bien redémarrer du bon pied. 

 

Lorsqu’on vous suit sur les réseaux, on sent que vous avez envie de partager et vous connecter avec les gens, que vous restez « simples » et n’avez pas la grosse tête. Comment appréhendez-vous ce succès et gardez les pieds sur terre ?

Nous étions assez célèbres étant enfants, mais nous ne sommes jamais vraiment entrés dans le glam et la gloire. Pour nous, le vrai plaisir était dans la création. Aujourd’hui c’est pareil.

Maintenant, ne vous méprenez pas, lorsqu’une foule de 10 000 fans hurlent après nous, nous mentirions de dire que nous n’apprécions pas cela. Mais lorsque nous quittons la scène, nous laissons l’artiste là-bas et revenons à qui nous sommes en tant que personnes et à notre éducation : Poli et courtois. 

 

Vous ne parlez pas que de votre musique sur les réseaux, mais y partagez souvent aussi des moments en famille. Pensez-vous que c’est important de faire entrer votre audience dans vos vies ?

C’est juste une part du métier. Nous n’avons rien à cacher et nous voulons qu’il en soit ainsi. Nous chantons à la télévision depuis que nous avons 3 ans, c’est comme ça, et les fans se soucient de nous et nous nous soucions de nos fans. Donc, tout va bien jusqu’à ce que quelqu’un franchisse la ligne et quand ils le font, nous nous éloignons simplement. 

 

Etes-vous exclusivement sur les réseaux sociaux ou peut-on aussi vous écouter en live ?

Eh bien, avec le COVID, cela a vraiment ralenti les choses, mais nous jouons en live. Nous préférons des lieux plus petits et plus intimes, mais encore une fois, les grosses scènes peuvent aussi être amusantes. Donc, pour répondre à votre question, le manager travaille actuellement sur des tournées en Europe et en Asie du Sud-Est – nous verrons ! 

 

Vous avez démarré votre chaine Youtube il y a 5 ans, avec des vidéos maisons avant de vous lancer dans l’aventure musicale itinérante. A vos débuts sur Youtube, aviez-vous déjà autant d’engouement ou est-ce arrivé plusieurs années après ?

Cela n’a certainement pas été facile.

Cependant, quand l’engouement est venu, nous étions prêts.

Un de nos amis nous a raconté une histoire sur l’importance de la destinée et, malheureusement, la plupart des gens ne sont pas prêts lorsque leur chance arrive.

Nous avons travaillé dur pour créer un public sur Facebook et cela nous a donné un excellent public avec lequel travailler lorsque notre moment est venue.

Notre chance est venue lorsque YouTube nous a donné un peu d’amour sur notre vidéo « Stand by Me ». Ensuite, nous avons eu une autre vidéo que l’algorithme YouTube a appréciée avec la chanson de Keith Whitley – « When You Say Nothing at All ».

À partir de là, il s’agit de donner aux gens ce qu’ils veulent et la bonne nouvelle est que la société a également besoin d’une musique apaisante, maintenant, comme celle que nous proposons.

Toute l’industrie musicale parle de Tik Tok … personnellement, je pense que pour faire du buzz rapide à court terme ça peut être bien, mais pas pour construire une audience engagée. Vous y êtes et partagez des extraits de clips. Que pensez-vous de Tik Tok et est-ce que votre présence sur ce réseau vous apporte de l’audience engagée ?

Comme vous le dites, c’est tout à fait cela. TikTok, Instagram et Facebook conduisent tous les gens vers YouTube et Spotify et c’est là que se trouve l’argent réel pour un artiste et nous aimons tous être payés ! 

 

Avez-vous des stratégies à partager avec les artistes indépendants qui nous lisent ? Pour augmenter leur audience par exemple.

Choisissez une plate-forme pilote pour démarrer.

Créez un excellent contenu et dirigez votre audience vers YouTube et Spotify

Assurez-vous qu’une fois que votre audience arrive là-bas, vous lui avez préparé le meilleur produit possible. Vous n’avez qu’une seule chance de faire une bonne première impression.

 

Utilisez-vous la publicité sur Facebook et Youtube ou tout n’est qu’organique ?

Nous avons utilisé la publicité au début sur Facebook pour amener les gens à commenter nos publications puis nous les avons invités à aimer nos pages. Maintenant, nous faisons de la publicité lorsque nous avons des concerts.

 

Quels conseils donneriez-vous à un artiste qui lit cet interview et démarre dans son projet musical ?

NE JAMAIS ABANDONNER – et – CHERCHEZ TOUJOURS UN MOYEN DE TOUT AMÉLIORER !

 

Merci beaucoup à vous deux pour le temps offert aux musiciens DIY, nous allons continuer à suivre vos aventures avec toujours autant de plaisir.

Ce que je pourrais résumer de ces échanges pour réussir à atteindre VOTRE succès :

  • authenticité
  • discipline
  • travail
  • humilité
  • créer le moment et voir votre chance arriver
  • régularité et constance
  • réfléxion sur la stratégie pour amener votre audience là où ça paye (ex. ici avec Youtube et Spotify en utilisant les réseaux sociaux)
  • ne pas se disperser au départ, et choisir une plateforme intermédiaire sur laquelle vous vous développez pour amener votre audience où vous l’avez décidé (ici, avec Facebook au départ)
  • liberté d’indépendance 

 

Où suivre Music Travel Love ?

Instagram : https://www.instagram.com/musictravellove/

Facebook : https://www.facebook.com/musictravellove/

Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCLxAS02eWvfZK4icRNzWD_g

Spotify : https://open.spotify.com/artist/2qNrJcE9LjzPdiXbrjkqFa

Site Web : https://www.musictravellove.com/

music travel love live

ARTICLE VERSION ORIGINALE

 

Today, I go to meet a breathtaking musical duo. An incredible journey, mind-blowing numbers, and a timeless universe. I have been following them for several months on their various social networks. One day, I get up and say to myself « but Guilaine, why not interview them to share their journey and inspire other independent musicians? ».

I regularly do interviews with actors in the musical world on the DIY Musicians podcast.

I would have liked that this interview was also done on the podcast but for the first time … the guests are Canadians and do not speak the language of Molière. And I speak the language of Shakespeare very badly …

The solution was to offer you this interview in writing 🙂

Music Travel Love, Canadian duo, accepted with pleasure and shares with you their story, and their incredible musical journey. I thank them very much for this time offered, and it is truly an honor for me to have had the chance to interview them.

But who are these two musicians who make up Music Travel Love?

Music Travel Love is the musical duo formed by two Canadian brothers: Bob and Clint Moffatt.

They don’t take center stage in a snap, but have been performing professionally since the age of 4! This is to tell you the experience and the work behind this duo with more than 5,000 live performances, 6 million records sold, 7 albums recorded (they are gold and platinum records in 32 countries), and hold, hold- you good, the record sales of albums for international groups in Indonesia, the Philippines, Malaysia, Thailand and Singapore !

After many label signings under other names and groups other than Music Travel Love, they continue to write today for their own projects and also for other artists.

It was in 2018 that the duo produced a series of traveling music videos, entitled « Music Travel Love ».

By featuring nostalgic covers and their own songs. The shares of videos on social networks bring them to rapid growth on Youtube.

music travel love interview

Their credo?

Invite you to take the road with them and explore new adventures while staying in your home comfortably. They take you to beautiful places around the world through their music videos and songs.

 

Music Travel Love in numbers on Social Medias :

  • 1,144,756 listeners per month on Spotify
  • 395,981 followers on Spotify
  • Songs exceeding millions of plays on Spotify
  • 4.3 M subscribers on Facebook
  • More than 10 M reactions on Facebook posts
  • 3.35 M subscribers on Youtube
  • Videos exceeding millions of views on Youtube
  • 696K subscribers on Instagram
  • An active presence on social media: stories, posts, videos

INTERVIEW (version originale)

Hello Bob and Clint, thank you for your participation in this exchange, it is a real honor for me to have you here and to discover you a little more. I apologize in advance for the French-English translation of my writings 🙂

No problem – we have traveled the world a lot and all that matters in any situation is kindness and a willingness to communicate. 

 

Can you tell us about your background and the « Music Travel Love » project?

I guess you could say we have been playing together since we were four years of age. We were the youngest band to ever sign a major label recording contract when our older brother Scott was 12 and our triplet brother Dave and ourselves were 11.

After “The Moffatts” we formed a band called Hydell and released a record on EMI.

Then we moved to Thailand and released a record under the name Same Same.

From there we moved to the US and slowly morphed into Music Travel Love in part because we love playing and making music, we love to travel and we love family. 

 

How do you explain this enthusiasm for your musical concept?

To be honest we had no idea if it would work or not, but it was what we wanted to do, and we wanted to be in control of our own destiny. Now from the comments our timing couldn’t have been any better, because of all the political driven anger, hate and separation in the world today we provide a nice little escape to peace and tranquility.

 

You have previously signed with several music labels. Today, are you totally independent? and if so, is it a choice on your part?

Yes we have been with a few labels in the past, but no longer – WHY – we want the freedom to be who we are. Our success depends 100% on the actions we take and to be honest we have a better pulse on the industry because we don’t have other people’s limitations. Plus the money we make far outweighs the money we would make on a label well unless we were in that 1% that kills it.

 

Did it really help you to be signed on a label? Can you tell us about your experience?

In today’s world signing with a label isn’t as important as it was in the past, unless you are a big mainstream act, or get a HUGE advance which doesn’t happen very often.

That being said, for people like Drake, Taylor Swift and Luke Combs licensing their product works pretty good. They own their own label and license the product to the big boys for access to the big PR machines and distribution avenues.

So depending on who you are, where you are in the development of your career a label can either help or hinder. The great news is that with TuneCore, YouTube, Spotify and the likes offer artists an option.

 

You are very present on social networks, and regular in your videos. Many artists find it difficult to reconcile music and online « marketing » / communication, how do you organize yourself and manage to reconcile the two?

Discipline ! When you have a dad like our dad you learn how to get the job done. We don’t think of music as a glamour business, it’s a job. We go to work every morning at 9:00 and we shut down at 5:00. Our dad taught us that it’s a business – suit up and show up and no matter what the show must go on.

That said, we don’t take this gift that we have cultivated and refined for granted, because there is always something to learn and no matter how good things are going it can all come crashing down in a heartbeat !

As for the marketing we have a routine and we know consistency is the key and success is a grind. How many talent contest winners fall by the wayside – far too many and why because they didn’t know how to dig in when things got tough and look for that opportunity to get the ball rolling again.

 

When we follow you on the networks, we feel that you want to share and connect with people, that you remain « simple » and do not have a big head. How do you see this success and keep your feet on the ground?

As kids we were pretty famous but we never really got into the glam and glory of it. For us the real fun was in the creation. Today it’s the same.

Now don’t get us wrong there is a huge rush walking out to 10,000 screaming fans, and we’d be lying if we didn’t say we liked it, but when we walk off the stage we leave the entertainer there and revert back to who we are as people and who we were raised to be. Polite and courteous.

 

You don’t just talk about your music, but you often also share moments with your family. Do you think it’s important to bring your audience into your lives?

It’s just a part of the trade. We have nothing to hide and we want to keep it that way. We have been singing on TV since we were 3, it’s just the way it is, and fans care about us and we care about our fans. So it’s all good until someone steps over the line and when they do we simply walk away.

 

Are you exclusively on social networks or can we also listen to you live?

Well with COVID it really slowed things down, but we do play live. We prefer smaller, more intimate venues, but again arenas can be fun as well. So to answer your question, management is working on European and SE Asian tours right now – let’s see !

 

You started your Youtube channel 5 years ago, with homemade videos before embarking on the traveling musical adventure. When you started out on Youtube, did you already have so much enthusiasm or did it happen several years later?

It certainly didn’t come easy.

However it did come and we were ready.

A friend of ours told us a story about how important luck is, and sadly most people aren’t ready when their luck arrives. We worked hard to build a following on Facebook and that gave us a great audience to work with when our luck did come.

Our luck came when YouTube gave us some love on our “Stand by Me” video. Then we had another video that the YouTube algorithm liked in Keith Whitley’s song – “When You Say Nothing at All”. From there it’s all about giving people what they want and the great news is that society needs our calming music now as well.

The whole music industry is talking about Tik Tok … personally, I think that to make a quick buzz in the short term it can be good, but not to build an engaged audience. You’re there and share clips. What do you think of Tik Tok and does your presence on this network bring you an engaged audience?

As you say it’s all good – TikTok and Instagram and Facebook all drive people to YouTube and Spotify and that’s where the real money is for an artist and we all like to get paid!

 

Do you have any strategies to share with the independent artists who read us? To increase their audience for example

Pic one platform as your driver

Make great content and lead them to YouTube and Spotify

Just make sure when they get there you have delivered the best product you can. You only get one chance to make a first impression.

 

Do you use advertising on Facebook and Youtube or is everything just organic?

We used advertising at the beginning on facebook to get people to comment on our posts then we invited them to like our pages. Now we advertise when we have concerts.

 

What advice would you give to an artist who reads this interview and starts in his musical project?

NEVER EVER GIVE UP – and – ALWAYS LOOK FOR A WAY TO IMPROVE EVERYTHING!

 

Thank you both very much for the time offered to the DIY musicians, we will continue to follow your adventures with as much pleasure as ever.

What I could sum up with these words to succeed in achieving YOUR success :

  • authenticity
  • discipline
  • work
  • humility
  • create the moment and see your luck arrive
  • regularity and consistency
  • reflection on the strategy to bring your audience where it pays (eg here with Youtube and Spotify using social networks)
  • do not disperse at the start, and choose an intermediate platform on which you develop to bring your audience where you have decided (here, with Facebook at the start) freedom of independence

 

Where to follow Music Travel Love ?

Instagram : https://www.instagram.com/musictravellove/

Facebook : https://www.facebook.com/musictravellove/

Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCLxAS02eWvfZK4icRNzWD_g

Spotify : https://open.spotify.com/artist/2qNrJcE9LjzPdiXbrjkqFa

Site Web : https://www.musictravellove.com/

music travel love live

Le Blog de Guil’s Records

Guil’s Records est un label services, dirigé par Guilaine Robin, qui a lancé la communauté « Musicien DIY ». Plus de vingt années dans le milieu artistique, comme auteur-compositeur-interprète pour vous aider à développer votre projet musical.

Spécialités : Formation, Coaching pour les artistes indépendants. 

guil's records

Ce blog vous apportera de nombreux conseils, astuces et pratiques sur le marketing musical, le droit de la musique, la communication digitale, la promotion musicale, les stratégies de sorties, les clips vidéos et beaucoup d’autres choses.

 

Recevoir les notifications

NE LOUPEZ AUCUNE INFO !

Recevoir une notif à chaque nouvel article ? Alors cliquez 👇

JE DIS OUI 🙂

Catégories du Blog

Formation CPF

Formation "Devenir Musicien Entrepreneur"

EN SAVOIR PLUS

La Bible des Musiciens DIY

0 commentaires

Laissez un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Webinaire Offert : Les 9 Etapes Indispensables Pour Développer ton Projet Musical

Ne loupe plus aucun article !

Ne loupe plus aucun article !

Reçois directement une notification à la sortie des nouveaux articles avant tout le monde !

C'est OK, au prochain article :)