Guil's Records / Musicien DIY® : Conseils en Marketing Musical / Formations pour Artistes indés / Promotion Musicale

LUFS, Comment ça marche ? Mesure de la Loudness

Mis à jour le 08/07/2022 | Publié le 19/02/2020 | MAO

C’est quoi les Lufs ? Quelles sont les normes Lufs ? À combien doivent-ils être réglés ?

 

Beaucoup de MAOistes se posent des questions sur ce que sont les RMS, dBVu, dBFs, LUFS, LUKS, etc… c’est vrai, le son c’est technique et pas toujours évident à comprendre.

C’est pour cela que j’ai souhaité faire un article sur le sujet, plutôt synthétique et ne rentrant pas dans les détails comme saurait le faire un ingénieur du son (vous trouverez déjà des articles approfondis sur le web), avec les chiffres standards qui vous serviront lors de vos mastering audio.


 

LUFS et « loudness »

 
Vous avez sûrement entendu parler de la guerre des volumes, ou la « loudness war ». Toujours plus fort, toujours plus compressé, un son de plus en plus dénaturé. On a longtemps voulu nous faire croire que plus ça sonne fort, mieux c’est ! Et on y a cru … puis nos oreilles se sont lassées et cette mode commence à se tasser. Les auditeurs et ingénieurs du son reviennent au respect de la musique et de sa dynamique.
 
C’est pour limiter cette guerre des volumes que des normes sur le LUFS (ou LKFS) ont vu le jour. Le soucis est que chaque plateforme possède ses propres normes.
Cet indicateur mesure le niveau sonore ressenti de votre musique, qui est une représentation du volume perçu par l’auditeur, combiné à la mesure des pics réels appelée « True Peak » (pour éviter la distorsion du son).
 
De nombreuses normes existent : pour le cinéma, pour le streaming, pour un CD, pour un vinyle, etc…
Pour la télévision, il existe plusieurs normes suivant les pays.
Les diffuseurs américains se conforment à la norme ATSC A / 85. En Europe, la norme EBU R128.
 
Un des objectifs de ces normes est d’imposer un volume sonore ressenti pour tous afin d’éviter les changements brusques, comme vous pouviez l’entendre à l’époque dans les publicités, par exemple (vous vous rappelez quand vous deviez vite aller baisser le son car le volume paraissait beaucoup plus fort que le film ?). En plus du LUFS, il y a donc la mesure du True Peak et ce qu’on appelle « Loudness Range », mesurée en LU, qui est la différence entre le niveau le plus faible et le plus fort du morceau (une sorte de dynamique).

 

Voici un récapitulatif des LUFS, True Peak et LU recommandés pour chaque plateforme :

 
Attention : ces chiffres peuvent évoluer. Et ne jouez pas au petit malin, si vous dépassez en trop la norme recommandée par une plateforme, elle réajustera le volume de votre morceau.
 
Pour Youtube et Spotify, l’idéal est entre -13 et -15 LUFS.
normes spotify lufs
normes youtube lufs
Pour un CD, entre -9 et -13 LUFS.
normes cd lufs
Pour les Clubs, entre -7 et -9 LUFS.
normes club lufs
Pour Soundcloud et Itunes store, entre -9 et -13 LUFS. Normalement, Soundcloud ne normalise pas les sons uploadés. Certaines données affichent -16 LUFS pour Apple.
normes soundcloud lufs normes apple lufs
Généralement, le « Dynamic Range » ne dépasse pas les 9 DR.
Pour les podcasts, c’est autour des -16 LUFS.
normes netflix lufs normes broadcast lufs
 EDIT 2021 : il semblerait qu’une norme commune à tous soit en train de se mettre en place ! Nous serions sur les -16 LUFS. Pour le reste je vous tiens informés dès que j’en sais plus.

 

Des plugins pour m’aider ?

 
Il existe de très bons plugins pour vous aider à mesure l’intensité sonore de vos morceaux, et aussi Expose qui vous indiquera directement si votre son est dans les normes et vous permettra de comparer plusieurs morceaux entre eux. Le top pour avoir les mesures sur vos morceaux de référence.
Il existe de très bons plugins pour vous aider à mesure l’intensité sonore de vos morceaux, et aussi Expose qui vous indiquera directement si votre son est dans les normes et vous permettra de comparer plusieurs morceaux entre eux. Le top pour avoir les mesures sur vos morceaux de référence.

 

Les risques de pénalités

Les services de streaming en ligne mesurent l’intensité sonore et diminuent ou augmentent le volume de votre piste suivant son mastering.

Cette réduction de niveau est appelée la «Loudness Penalty».

Par exemple, une pénalité de -2,4 sur YouTube signifie que votre chanson sera lue 2,4 dB plus silencieusement que son volume d’origine. Mais votre chanson, si elle affiche sur YouTube « +2,4 » sera montée de 2,4 dB.

Vous pouvez utiliser le site en ligne « Loudness Penalty » pour analyser par plateforme quelle pénalité, ou non, vous aurez sur votre musique en ligne.

 

Les controverses

Dans cet article, l’objectif est de vous éduquer sur le Lufs et les normes qui l’entourent. Une norme est faite pour avoir un repère, mais n’est pas une vérité universelle. La dynamique dont a besoin votre chanson dépend aussi de ce son genre musical. Une musique Electro ou Métal aura besoin de moins de dynamique qu’une musique Jazz ou Classique.

 

Alors, faut-il se plier à la lettre à cette norme des -14 Lufs ?

Certains diront que oui, et d’autres que non. Tout dépend de votre philosophie sur le sujet et de vos besoins artistiques.

Dernièrement, un artiste – Eria HummingBird – me rappelait à l’ordre 🙂 Il a raison de préciser que les plateformes normalisent en baissant seulement le niveau sonore qui ne joue pas sur la loudness du son et sa dynamique. « Ce qui se trouve en dessous de -14 Lufs sera réhaussé et c’est à ce moment que des peaks vont apparaitrent et créer des distorsions dans le morceau ». Cela peut être également recherché au niveau artistique. Eria conseille d’être plutôt au-dessus de la norme qu’en dessous pour ne pas subir le phénomène de normalisation. De son expérience, une dynamique range (DR) de -8 dB est suffisant. Il explique se concentrer sur l’average dans son processus de mastering plutôt que le Lufs.

Des musiciens se posent aussi parfois la question en téléchargeant des morceaux sur Youtube, les analysant et trouvant que celui-ci est plus proche du 0 Lufs que du -14 Lufs. Vigilance sur ce point : lorsque vous téléchargez le morceau, ce n’est pas le niveau sonore qui sera forcément réadapté lors de l’écoute directement sur la plateforme. Ce sera le niveau du morceau uploadé.

Les meilleurs ingénieurs sons arrivent à respecter les moyennes concernant les Lufs après un gros travail aux étapes de mixage (qui est souvent mis de côté lorsqu’on débute et qu’on a tendance à mettre des compresseurs et limiteurs à tout va) et de mastering. Ils arrivent à régler toute la ligne sonore pour que ça sonne fort sans dépasser certaines normes.

 

Conclusion

Ces nouvelles normes de diffusion, les équipements de diffusion se conformant également à ces normes permettent de lutter contre la « loudness war ». Les boutons de volume de vos systèmes de diffusion vous remercient de prolonger leur durée de vie 🙂 et les auditeurs bénéficient d’une écoute plus agréable. Maintenant vous savez, et vous connaissez les normes. A vous de les utiliser selon vos besoins, tester ce qui vous convient. Plus qu’à mixer et masteriser !
Liens

 

 

 

 

 

distribution digitale
Beaucoup de MAOistes se posent des questions sur ce que sont les RMS, dBVu, dBFs, LUFS, LUKS, etc... c'est vrai, le son c'est technique et pas toujours évident à comprendre.
formation marketing musical cpf

Découvre les formations "DEVENIR MUSICIEN ENTREPRENEUR" et "Structuration et Booking pour les Musiciens Indépendants"

Comment se structurer ? Trouver des concerts ? Vendre ses prestations ? Promouvoir sa musique ? Développer sa fanbase ? Maitriser la publicité sur Facebook, Instagram et Youtube ? Comprendre l'Industrie Musicale ? Réussir sa campagne de crowdfunding ?

Eligibles au Compte Personnel Formation (CPF) ou finançables via Pôle Emploi, Afdas, Agefice et autres OPCO.

Le Blog de Guil’s Records

Guil’s Records est un label services, dirigé par Guilaine Robin, qui a lancé la communauté « Musicien DIY ». Plus de vingt années dans le milieu artistique, comme auteur-compositeur-interprète pour vous aider à développer votre projet musical.

Spécialités : Formation, Coaching pour les artistes indépendants. 

guil's records

Ce blog vous apportera de nombreux conseils, astuces et pratiques sur le marketing musical, le droit de la musique, la communication digitale, la promotion musicale, les stratégies de sorties, les clips vidéos et beaucoup d’autres choses.

 

Recevoir les notifications

NE LOUPEZ AUCUNE INFO !

Recevoir une notif à chaque nouvel article ? Alors cliquez 👇

JE DIS OUI 🙂

Formation CPF

Formation "Devenir Musicien Entrepreneur"

EN SAVOIR PLUS

Les Bibles des Musiciens DIY

12 Commentaires

  1. Bonjour, si je comprends bien, le niveau des LUFS est corrélé au True Peak. Si j’ai une vidéo à -17 LUFS et un Peak à 0, il est impossible que j’obtienne au final -14 LUFS sans avoir une valeur positive dans le Peak, et donc une saturation. Je me trompe ?

    Réponse
    • Bonjour, je ne sais pas si c’est corrélé au True Peak ?

      Réponse
  2. Super article! En pratique j’ai donc une question. 🙂

    Je fais en sorte que mon master soit à -14LUFS. J’ai aussi le plugin Loudness Penality qui me permet de voir si ma chanson sera booster ou baissé sur les différentes plateformes. Je fais en sorte d’être au plus proche d’aucune transformation ni booster ni trop de réduction de la part des plateformes.

    Mais quand je télécharge une musique mp3, il n’est pas du tout à ce volume là.
    Voici mes exemples :
    écoute de Ez3kiel « born in Valhalla » -6LUFS (au lieu de -14 recommandé)
    écoute de « Fils de pute » de Stromae -11LUFS (au lieu de -14 recommandé)
    écoute de « Banal » d’Eddy de pretto -9LUFS (au lieu de -14 recommandé)

    Voici donc mes questions :
    – est-ce que le mp3 qu’on télécharge d’un artiste est le même fichier que ce qui passe sur les plateformes ?
    – est-ce qu’ils préfèrent faire un master « fort » et c’est les plateformes qui baissent (et tant pis pour la dynamique ?)
    – est-ce qu’avec un écart pareil on aura une sensation que mon titre « sonnera moins fort » que le leur ?

    En vous remerciant par avance,
    Delphine

    Réponse
    • Bonjour, il semblerait que des titres d’artistes connus passent au delà des normes imposées… Normalement ton titre ne sonnera pas vraiment moins fort, tu peux tester en écoutant toi même les titres sur les plateformes de streaming.

      Réponse
    • Super Article Guilaine 😀
      Effectivement, majoritairement, dans la pratique, les masters se trouvent au-delà de -14. La loudness war n’est pas encore gagnée. Les plateformes baissent donc effectivement le volume perçu. C’est tellement commun que nos oreilles sont habituées, ce qui fait que si ton master tourne à -10 dB LUFS (par exemple), il sera remonté à -14, le volume perçu sera moins fort mais je dirais « comme tout le monde »…
      Perso j’avais fait un test sur un titre pour qu’il soit effectivement à -14dB LUFS… Erreur… Surtout pour de la musique électronique. L’oreille est habituée à entendre certains « artefacts » qui font que le titre, même s’il sonne aussi fort que les autres, semble moins puissant. Je l’ai ressorti en poussant à -9dB LUFS, sans faire aucun autre changement… Et là !! Miracle…
      C’est pourquoi je dis que nos oreilles sont habituées au fait d’entendre l’effet de la baisse de volume perçu sur les plateformes. Cela a un impact direct sur la perception de la musique que nous écoutons sur celles-ci.
      Conclusion, même si les masters sont globalement revenus sur un loudness plus raisonnables, beaucoup d’ingés sons continuent à faire sonner plus fort que les « normes » des plateformes.

      Réponse
  3. C’est super pour introduire. Je pense avoir compris

    Réponse
  4. blog incroyable merci

    Réponse
    • Merci beaucoup ! C’est top si ça vous est utile !

      Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Lufs : Plugins Free - Guil's Records - […] RMS). Maximum de l’amplitude des peaks à -6 dBFS. A l’enregistrement ET au mixage. Vous pouvez retrouver dans cet…

Laissez un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CHALLENGE SPOTIFY - OCTOBRE 2022 - Inscriptions Ouvertes !
14 jours pour booster tes streams et ton audience

Ne loupe plus aucun article !

Ne loupe plus aucun article !

Reçois directement une notification à la sortie des nouveaux articles avant tout le monde !

C'est OK, au prochain article :)